Conférence

  Hier nous parle !  

Une conférence de Jane Jenson

Membre de la Société d’histoire du Canton d’Orford

L’arrivée des francophones dans le Canton d’Orford

 

Dans l’histoire de la colonisation du canton d’Orford, à quelle époque sont arrivées les premières familles francophones – dans les années 1830, 1860 ou encore dans les années 1890 ?

Dans quels secteurs du canton se sont-elles installées ?

Cette conférence décrit les trajets des premiers arrivants depuis leur paroisse d’origine jusqu’à leur lieu d’établissement dans Orford. Un éclairage nouveau sur une histoire peu connue de la région des Cantons de l’Est.


Le 25 novembre 2021, de 13h00 à 14h00 sur Zoom

Vous pouvez voir ou revoir la conférence enregistrée sur notre chaîne Youbube.

Célébration de fin d'année

Préparez vos carrioles

Nous vous offrons un verre de l'amitié à l'occasion de l'année qui s'achève !

Le 9 décembre 2021, de 4 à 6 heures (16 à 18 h).

Nous vous attendons chez

 

Canton Brasse – Artisans brasseurs

situé au 2267, chemin du Parc à Orford.

À tous les membres et ami.es de la Société d'histoire du Canton d'Orford, venez nous rencontrer pour jaser, discuter et s'amuser à l'approche du temps des Fêtes.

ATTENTION :  La période pour les réservations est maintenant terminée.

 

Merci !

cpt_journeesdelaculture_rgb.png

Un grand merci à toutes les personnes qui sont venues nous rencontrer et participer à nos activités du 25 septembre dernier dans le cadre des Journées de la Culture 2021. Près de trente personnes se sont arrêtées à notre kiosque pour voir nos expositions, s'informer sur l'arpenteur de 1837, jouer à notre quiz historique ou encore tout simplement pour parler d'histoire.

Cette journée fut pour nous une merveilleuse occasion de faire rayonner les connaissances acquises par la SHCO et d'enrichir la culture de nos concitoyen.nes sur l'histoire du Canton d'Orford.

Nous vous invitons à voir notre galerie de photos et vous convions à un prochain rendez-vous !

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/1


ACTIVITÉ PORTE OUVERTE

Le samedi, 25 septembre dès 10 heures
jusqu'à 16 heures

(reportée au lendemain en cas de pluie)

Venez nous rencontrer au parc de la Rivière aux Cerises

dans le cadre des Journées de la culture et participer aux activités

que nous avons préparées pour vous dans un décor automnal

tout spécialement conçu pour l’occasion.

cpt_journeesdelaculture_rgb.png

Kiosque près de la petite maison blanche

 

  • Les membres de la SHCO seront sur place pour vous accueillir
     

  • Informations
     

  • Publications des membres
    de la SHCO
     

  • Bannières informatives sur les premiers familles et colons à Orford
     

  • Photos historiques
     

  • Petit quiz historique pour tous

IMG_6442.jpg


ACTIVITÉ TOUR GUIDÉ

SUR LES TRACES DE L'ARPENTEUR

EN 1837

En raison d'une interdiction de passage pour une grande partie du trajet prévu, le tour de l'arpenteur sera plus court et sera suivi d'une visite guidée du vieux village et du cimetière de Cherry River.


Nous nous excusons de cet inconvénient hors de notre contrôle.

Le samedi 25 septembre 2021 à 13:00 heures,
départ à la maison blanche dans le parc de la

Rivière aux Cerises à Orford 

(reportée au lendemain en cas de pluie)

Depuis la création du canton d’Orford en 1801, les arpenteurs ont dessiné les limites et les divisions du territoire. Au XIXe siècle ce travail était particulièrement ardu.  Nous proposons une activité pour les gens de tout âge afin de se familiariser avec le travail d’un arpenteur explorant une partie du trajet suivi par Frederick Weiss et son équipe en 1837, sur les lignes de rang et de lots du canton. 

Vous connaîtrez quelques techniques utilisées à l'époque et vous pourrez vous familiariser avec quelques instruments anciens sur un parcours facile d’environ 3 km, aller et retour.

Selon les mesures sanitaires en vigueur, le nombre de participant.es sera limité à 12 ou 8 personnes.

L'inscription est obligatoire ici.

 

WEISS carte 1837.jpg

Troisième assemblée générale annuelle de la SHCO

IMG_6887_.jpg

Monsieur Yves Allaire lisant de sa poésie.

Le 6 juillet 2021, la SHCO a tenu son assemblée générale annuelle à l'hôtel Estrimont.

En guise d'introduction, un invité d’honneur, M. Yves Allaire que l'on aperçoit sur la photo, a lu de sa poésie.

 

Les membres présents ont pris connaissance du rapport du conseil d'administritation sur les activités réalisées en 2020-21 et les perspectives pour 2021-22.

 

On a procédé à l'élection des administrateurs qui sont Carmen Archambault, Louise Gagné, Jane Jenson, Bertrand Larivée, Suzanne Legault et Denis Tremblay. Félicitations à toutes et à tous.
 

3bannieres2021.jpg

L'assemblée gérale fut également l’occasion de découvrir nos trois nouvelles bannières de la série Reflets de l'histoire qui mettent en lumière l’histoire de familles, de femmes et de colons britanniques.

Affiche 11x17 Découvertes_BR.jpg

LANCEMENT

DÉCOURVERTES

HISTOIRE ET PATRIMOINE

ORFORD

Le lancement a eu lieu le mercredi 2 juin 2021

à 12:00 heures,

en mode virtuel sur Zoom

La Société d'histoire du Canton d'Orford

propose un tout nouveau

tour virtuel en ligne sur son site Internet

Nous invitons nos membres, la population,

les élu.es et les médias à assister à une présentation bilingue (français et anglais) de cette nouvelle

carte interactive des attraits d'intérêt historique

et patrimonial du canton d'Orford.

Vous pouvez voir ou revoir la présentation sur notre chaîne Youtube.

(Des difficultés ont empêché l'enregistrement de la

période de questions et commentaires.)


ACTIVITÉ TOUR GUIDÉ

SUR LES TRACES DE L'ARPENTEUR

Le lundi 24 mai 2021 à 13:00 heures,
départ sous le kiosque dans le parc de la

Rivière aux Cerises à Orford 

Depuis la création du canton d’Orford en 1801, les arpenteurs ont dessiné les limites et les divisions du territoire. Au XIXe siècle ce travail était particulièrement ardu.  Nous proposons une activité pour les gens de tout âge afin de se familiariser avec le travail d’un arpenteur explorant une partie du trajet suivi par Frederick Weiss et son équipe en 1837, sur les lignes de rang et de lots du canton. 

Vous connaîtrez quelques techniques utilisées à l'époque et vous pourrez vous familiariser avec quelques instruments anciens sur un parcours facile d’environ 3 km, aller et retour.

L'activité se déroulera en mode de distanciation sociale avec port du couvre-visage. Selon les mesures sanitaires en vigueur, le nombre de participant.es sera limité à 12 ou 8 personnes.

L'inscription est donc obligatoire.

 

La Société d'histoire du Canton d'Orford et

l'Association pour la protection du lac Écluse (APPLÉ)

ont lancé une publication de recherche


HISTOIRE DU LAC ÉCLUSE
SUR LA BRANCHE DE L’EST DE LA RIVIÈRE AUX CERISES, ORFORD

Le mardi, 27 avril 2021 à 11 heures, en mode virtuel sur Zoom

Voyez ou revoyez la présentation

Télécharger le document en format PDF 

HISTOIRE LAC ÉCLUSE GLDT 2021-02-10_Page

Un article d'une de nos membres publié dans la revue Quebec Heritage News, Winter 2021

A SUNDRY PLACE

George Bonnallie and the Settlement of Orford Township

by Jane Jenson

Résumé français

George Bonnallie - un des premiers colons d'Orford

La vie de George Bonnallie et ses contributions à l’histoire du canton d’Orford sont méconnues et seul le village d’Eastman a commémoré le personnage; une route principale porte son nom malgré le fait qu'il faisait très peu d'affaires dans cette municipalité.  Ses diverses activités étaient concentrées à Orford West et la partie est de North Stukely (Bonsecours).  En effet, le village du secteur ouest du canton d'Orford, avec ses deux moulins, sa fromagerie, et son école, s'appelait Bonnallie Mills jusqu'aux premières décennies du XXe siècle.

Cet article retrace des moments marquants de la vie de George Bonnallie, depuis son arrivée d’Écosse à Québec vers 1821, alors qu’il n’a que neuf ou dix ans. Il devient apprenti auprès de son oncle, lui-même marchand dans la même ville. En 1833, il épouse Julia Cecilia Kearney qui a émigré d’Irlande avec sa famille à Portneuf en 1821. À partir de 1837, la jeune famille passe quelques années à Sherbrooke, où George Bonnallie développe des liens avec les jeunes gens d’affaires ambitieux de la ville, tel A.T. Galt, William Brooks et Henry Beckett. 

Cependant, à la fin des années 1840, on le retrouve marchand à Orford West, exploitant un moulin à farine (et après 1856 une scierie). Il exerce aussi le rôle de mandataire des intérêts de grands propriétaires terriens, y compris la British American Land Company et l'évêque George Mountain ainsi que le capitaine Rhodes et Ann Catherine Dunn. En plus de vendre les terres de ses mandants aux colons anglophones et francophones, il négocie la régularisation du statut de plusieurs squatteurs dans le secteur.

Dans les années 1860, après une brève aventure financière infructueuse dans les mines du cuivre, George Bonnallie se sépare de son épouse Julia Kearney. Il dote ses fils adultes de certaines de ses propriétés et s’assure que ses trois filles soient bien mariées. Il quitte Orford et déménage à Lewiston au Maine avec Domatilde Amelotte, une veuve de Bonsecours, mère de plusieurs jeunes enfants. Dans cette ville, un fils naîtra de cette nouvelle union et George Bonnallie y poursuivra ses activités d’entrepreneur.