Découvertes

Histoire et patrimoine Orford

Le camp Jouvence – bijou d’Orford

depuis 1944

 

En 1944, sur la rive nord du lac Stukely, la Jeunesse étudiante catholique (JEC) du diocèse de Sherbrooke fonde un « village étudiant », accessible à plusieurs organismes d'action catholique, qui devient également un camp d'été pour les enfants de tout le diocèse. Le premier bâtiment était l'ancien club-house du Granby Fish and Game Club, mais une chapelle emblématique a été ajoutée en 1945 avec des cabines pour les campeurs. Le camp s'est agrandi et la construction de nouvelles installations s'est poursuivie, incorporant même l'ancienne école de rang, de nos jours appelée La Rafale.

Le projet exprimait la profonde préoccupation de l'Église de renforcer la foi et de développer le leadership parmi les garçons et les filles à travers des organisations comme le JEC, le scoutisme, les Jeunes Naturalistes et Jeunesse en Marche. Le but du camp était d'initier les jeunes à la nature, à la camaraderie, à la sociabilité, aux arts et à la culture dans un contexte chrétien qui comprenait la présence quotidienne à la messe. Avec le temps, les modes de vie et la situation financière de l'archidiocèse ont changé; le Camp Jouvence a été transféré à une organisation à but non lucratif d'économie sociale et est devenu la Base de Plein Air Jouvence.

Le site est maintenant un complexe toutes saisons abordable avec 134 chambres pour les familles, les groupes scolaires et les associations. On peut y découvrir la nature environnante, se faire de nouveaux amis, participer à des activités extérieures et intérieures bien organisées et se détendre dans un environnement animé. Il est difficile d'imaginer un endroit plus beau que Jouvence sur le lac Stukely où, entouré de collines boisées, on peut admirer le mont Orford, marcher et grimper sur des sentiers boisés, nager, naviguer et pagayer.

Le Camp Jouvence, Jewel of the Township

Since 1944 

In 1944, on the north side of Lake Stukely, the Jeunesse étudiante catholique (JEC) of the Diocese of Sherbrooke founded a “student village,” available to several organizations of Catholic Action, that also became an affordable summer camp for children from all over the diocese. The first building was the old clubhouse of the Granby Fish and Game Club, but an iconic chapel was added in 1945 along with cabins for campers. The camp grew and building of new facilities continued, even incorporating the old rural school, which eventually became the rental unit, La Rafale.

 

The project expressed the Church’s deep concern with strengthening the faith and building leadership among boys and girls through organizations like the JEC, scouting, Jeunes Naturalistes, and Jeunesse en Marche.The camp’s purpose was to introduce young people to nature, companionship, sociability, and arts and culture in a Christian context that included daily attendance at Mass. With time, lifestyles and the archdiocese’s financial situation changed and Camp Jouvence was transferred to a non-profit social economy organization and became the Base de Plein Air Jouvence.

 

The site is now an affordable all-season resort with 134 rooms for families, school groups, and associations where one can experience the surrounding nature, make new friends, engage in well-organized outdoor and indoor activities, and relax in a lively environment. It is hard to imagine a lovelier place than Jouvence on Lake Stukely where, surrounded by forested hills, one can gaze upon Mount Orford, hike and climb on wooded trails, swim, sail, and paddle.

1/1